15 février 2020

Micadôme

Installé dans le studio jaune du département de musique électroacoustique au conservatoire de Nice, Micadôme est inscrit dans un parallélépipède de 7,5 m en largeur, 7m en profondeur et 4,5m en hauteur.

Des rideaux de scène noirs absorbants pendrillonnent les parois des quatre côtés et neutralisent en grande partie l’acoustique de la salle (velours 420g/m2 class M1)

Les rideaux et les haut-parleurs sont accrochés à une structure aluminium constituée de 8 totems carrés, de monotubes et d’un pont central

L’ensemble de la structure et démontable et transportable afin d’en permettre l’installation au sein de structures partenaires.

La configuration la plus légère à installer, en 20.4, propose trois couches de haut-parleurs MeyerSound MM4xp (8+8+4) + 4 subs MM10 . Ces enceintes amplifiées, ultra-légères ont également l’avantage d’être alimentées en courant et en audio via un seul câble.

Il est possible d’ajouter une couche supplémentaire de 8 haut-parleurs KS audio CPD04, également légers (1,5kg) pour un dispositif de 28.4 (8+8+8+4 & 4 subs).

Cependant, au conservatoire de Nice, le cube immersif comprend à la place des KSAudio, une couronne de 12 haut-parleurs supplémentaires Dynaudio positionnés au sol (4 paires d’Air15 couplées chacune à 1 sub, processeur en interne), composant un système en 32 voies (28.4)

Côté hardware, l’ensemble est relié à un ordinateur au moyen d’interfaces audio du système AVB de Mark of the Unicorn.

Plusieurs capteurs ont été testés pour le contrôle temps réel du déplacement des sources : Ipad, ROLI blocks, MacMillen BopPad. Le développement et l’usage se porte aujourd’hui plutôt sur des contrôleurs x/y/z Gametrak, sorte de double joystick muni de fils et d’une pédale switch.

Ainsi que sur des tablettes Ipad multitactiles utilisant TouchOSC en Wifi

Côté software Micadôme utilise principalement le ServerGris développé à l’Université de Montréal, avec laquelle le Conservatoire de Nice est partenaire, http://gris.musique.umontreal.ca/fr/

ainsi que les plugiciels Spaces de l’Ina-GRM https://inagrm.com/fr/store/product/15/spaces.

Le spatialiseur de l’Ircam https://forum.ircam.fr/projects/detail/spat/

et les acousmodules de Jean Marc Duchenne http://acousmodules.free.fr

sont en cours de test.

A part le Spat Ircam qui nécessite l’utilisation de MaxMSP, les logiciels sont au format vst (et audio units ), donc utilisables à partir de n’importe quelle application hôte. Dans l’ordinateur de Micadôme sont notamment installés : Digital Performer, Reaper, MaxMSP, Live, ProTools.

dôme 16.2 et cube 28.4

L’écoute publique se fait à moitié allongé dans des transats afin d’optimiser la perception de l’élévation en positionnant les oreilles dans un angle de 45° et offrir également une assise confortable aux auditeurs

Cette photographie a été prise au cours d’une démonstration. En situation de spectacle acousmatique le cube est vidé entièrement de machines, la coloration et l’intensité des éclairages peut être contrôlée à volonté, aucun écran n’est donc visible.
Dans le cas où est utilisé un dispositif de jeu Gametrak, le spect-acteur peut aussi disposer d’un écran tactile.

deux vidéos montrant un contrôle avec Ipad et avec Gametrack

https://www.studio-instrumental.fr/recherche/1344-2/